Psychanalyse de l'adolescent

Un adolescent est un enfant qui est en période de latence.  C'est un enfant dans un corps d'adulte.

 

L'adolescent a souvent du mal à se structurer par rapport à son propre corps. La puberté change son rapport avec lui-même et avec les autres. Il va éprouver divers sentiments:

- fantasmes inconscients et désir de meurtre à l'encontre des parents

- blessure narcissique

- dévalorisation de soi

- difficultés à apprivoiser son nouveau corps

- rejet de soi

- sexualité masturbatoire intense ou absence de sexualité

- angoisses profondes

 

L'adolescent a une grande méfiance à l'égard des adultes qu'il voit à la fois comme un subversif et un înterdicteur. L'adulte représente pour lui une excitation pulsionnelle dont il exige la répression. Il se crée un système défensif.

La demande d'aide ne va pas de soi pour lui car l'adulte, même celui qui peut lui venir en aide est considérer comme une menace contre son identité.

 

Il passe beaucoup de temps à s'interroger sur lui-même et sur son avenir. Parfois, il ne veut pas devenir adulte car c'est trop de responsabilités.

 

La demande d'aide d'un adolescent va consister à faciliter l'expression verbale de ses émotions tout en respectant son droit au secret.

La prise en charge de l'adolescent:

- Entretiens individuels:

 

- psychothérapie analytique (1 ou 2 séances par semaine)  pur une restructuration et organisation des conflits

 

- psychanalyse (2 à 3 séances par semaine), réservée uniquement pour des adolescents très perturbés mais qui ont suffisamment de recul par rapport aux difficultés qu'ils rencontrent. Objectifs: mieux se connaître, mieux se comprendre, diminuer les angoisses

 

- Entretiens familiaux si dynamique familiale pathogène

 

- Psychodrame individuel ou de groupe car il a recours au corps et à l'agir. Bonne indication pour les adolescents inhibés.

Les objectifs de la prise en charge psychanalytique de l'adolescent:

- Revalorisation de soi

- Acceptation de son autonomisation