Réussir votre thérapie

Comment réussir sa thérapie?

"(...) Une heure...En une heure, tout peut changer. Pour toujours. En une heure, on être sauvé. En une heure, on peut changer d'avis. Parfois une heure, c'est un cadeau que l'on se fait à soi-même. Pour certains une heure ne représente presque rien. Pour d'autres, une heure, ça fait toute la différence. Mais au bout du compte, une heure, c'est juste une heure. Une parmi d'autres, beaucoup d'autres. 60 minutes. 3600 secondes. C'est tout. Et ensuite, ça recommence. Et qui sait ce que nous réserve l'heure à venir".

Grey's Anatomy

Personnage inconnu Film/Série


Le succès de votre thérapie dépend de plusieurs facteurs:

 
- Avoir un profond désir de changement (investir son temps pour aller mieux, se motiver pour avancer)
 
Avoir des attentes réalistes vis-à-vis du psychanalyste "Je suis une professionnelle qui ne fait pas à la place mais qui accompagne. Mon mode de fonctionnement est la collaboration et la confiance avec mes patients"
 
Eviter de se comparer à d'autres personnes: chaque patient est différent, ne fonctionne pas comme son voisin, n'a pas les mêmes objectifs, les mêmes besoins, les mêmes attentes. Une méthode qui vous convient ne va pas forcément convenir à une de vos connaissances.
 
- Ne pas avoir peur d'avoir des frustrations ou même des sentiments hostiles à mon encontre; cela fait partie du processus; cela ne remet nullement en cause mes compétences professionnelles.  La relation de confiance c'est aussi partager tout ce qui permet d'avancer, que ce soit positif ou négatif.
 
- Etre authentique avec soi-même et accepter ses responsabilités: le psychanalyste n'est pas responsable des conséquences d'un changement: exemple séparation d'un couple après une thérapie, sensation de ne pas avancer liée à un manque de motivation etc...

- Etre réaliste face à l'exigence "zéro souffrance"

De plus en plus de patients arrivent avec l'exigence "zéro souffrance" mais je ne propose aucune solution miracle. J'ai un profond respect pour mes patients, je ne leur propose pas des solutions toutes faites aux problèmes qu'ils rencontrent dans le quotidien, je n'opère pas des choix à leur place et je ne leur dicte pas leurs comportements. 20 ans d'expérience en relation d'aide et en soins m'ont appris que rien n'est acquis d'avance, que chaque personne a la capacité d'avancer pour peu qu'elle ait un regard bienveillant et respectueux, une confiance en ses possibilités.

Je crois sincèrement que chaque être humain a la possibilité de grandir, de trouver dans sa fragilité une force, dans sa sensibilité une compétence et dans son coeur une connaissance. Tout cela constitue l'Espoir.

Un patient qui a de l'espoir est un patient qui avance. Ma stratégie pendant les séances est donc de lui proposer un regard de recul sur sa situation qui va lui permettre de se situer dans son environnement  et d'avoir une perception plus globale, que se soit pour guérir des traumatismes du passé ou mobiliser ses forces pour surmonter des difficultés passagères.

Etre réaliste en psychothérapie, ce n'est pas désirer l'absence de souffrance mais apprendre à la gérer pour faire de sa vie quelque chose, de voir chaque difficulté comme une expérience, comme une source d'enseignements. La thérapie est donc un apprentissage mutuel de chaque instant.